about NHS

IBRA GALISSA

Ibra Galissa est né à Gabo en Guinée Bissau en 1982. Issu d’une famille de griots exceptionnels où la kora est présente depuis toujours. Son père Djaliba Galissa était l’héritier incontesté de la musique mandingue en Guinée Bissau.

Ibra commence à jouer de la kora en autodidacte à l’âge de huit ans sous l’oeil bienveillant de son père. Etant donné la Mecque de la kora en Guinée Bissau se trouve justement à Gabo, il s’est abreuvé de toutes les influences qui s’y trouvaient. Ibrahima a 9 ans lorsqu’il accompagne Mandogo Diabaté pour sa première apparition en concert.

A 10 ans il part vivre chez son oncle, un autre grand joueur de kora, Sekou Kouyaté Galissa à Thies au Sénégal. Bien qu’à priori il ne suit pas des cours avec son oncle, sa compagnie l’a certainement influencé. A 18 ans il s’installe à Dakar et commence à jouer avec tous les musiciens connus dans la région. En l’an 2000, Ibra vient s’installer à Lisbonne et y vit depuis lors.

À partir de 2002 il fonde le groupe Taffetas avec Marc Liebeskind et la sortie de leur album aura une portée internationale. Le groupe sera dissout en 2009 mais sa collaboration avec Marc Liebeskind reprend en 2015 et ils reforment le groupe « Galissa – Liebeskind 4tet » avec Stéphane Foucher et François Gallix.

Dans la presse

Vibrations, Elisabeth Stoudmann
« Un nouveau trio de cordes acoustiques invente des sonorités inédites » Taffetas, frappe d’emblée par ses sonorités nouvelles, par son souffle puissant, par l’espace qui s’en dégage. Les cordes se séduisent, se frôlent et s’emballent sans tomber dans le piège du disque de kora virtuose ni dans celui du projet de fusion douteux. Un album qui s’écoute comme il s’est fait : d’une seule traite.
 
Der Schallplattenmann
La rencontre entre un virtuose de la kora de Guinée-Bissau, Ibra Galissa et un guitariste Suisse surprenant, Marc Liebeskind. Le résultat produit une musique à la beauté et à l’harmonie rare où les 2 musiciens semblent s’enflammer l’un l’autre, de manière inspirée. La légèreté de la musique de l’Afrique de l’Ouest rencontre les harmonies du Blues, la liberté du jazz ou respire l’esprit de ragas indiens. Kora et la guitare se tourbillonnent autour presque tendrement et légèrement comme deux plumes accompagnés par une basse au son chaud.

Ecoutez Ibra Galissa

Ibra Galissa
Kora Solo
Galissa Liebeskind 4tet
« Le voyageur »


Ibra Galissa : Kora
Marc Liebeskind : Sit-guitare
François Gallix : Bass
Stéphane Foucher : Drums
Taffetas « Yay Balma »
Satelit Café 2004

Ibra Galissa : Kora
Marc Liebeskind : Sit-guitare
Christophe Erard : Bass